Le consortium Social Watch Bénin/Rifonga Bénin a   organisé le jeudi 25 février 2021 dans la salle de conférence du ministère de l’Eau et des Mines (MEM), une causerie débat sur le niveau d’exécution du budget du ministère au second semestre de l’année 2020. Cette activité a été couplée avec la validation de la note d’analyse budgétaire sensible genre élaborée pour le compte du même ministère.  La cérémonie d’ouverture de la rencontre a été présidée par le Secrétaire Exécutif de Social Watch Bénin, Dieudonné HOUINSOU et le directeur de la Programmation et de la Prospective du Ministère, Tossou LASSA.    

Les cadres du ministère, surtout ceux de la chaine des dépenses et de la planification et les organisations de la Société Civile, membre des unités d’analyse budgétaire sectoriel étaient présents à cette rencontre qui a permis d’échanger sur le niveau d’exécution du budget du Ministère de l’Eau et des Mines et de valider la note d’analyse budgétaire sensible genre de ce département ministériel.  En ce qui concerne la causerie débat, elle est la quatrième qu’organise le consortium Social Watch/ Rifonga avec les cadres de ce ministère depuis le démarrage du projet d’appui à la participation de la Société Civile au processus budgétaire aux niveaux national et sectoriel financé par l’Union Européenne à travers le Programme RePaSOC. IL était question d’abord de faire le point de la mise en œuvre des recommandations de la dernière causerie débat. Ces recommandations sont au nombre de quatre. IL s’agissait pour le ministère de mettre à la disposition des OSC la liste des différentes localités dans lesquelles sont mis en œuvre les divers chantiers du ministère afin de permettre aux OSC de les suivre. Il était aussi question pour le ministère de communiquer davantage sur ces actions et de mettre à la disposition des OSC des informations à partager avec les citoyens à la base afin de leur permettre de faire le suivi. Il était recommandé de sensibiliser les populations sur les bonnes pratiques en matière d’hygiène et d’assainissement. Enfin la dernière recommandation porte sur un plaidoyer à faire à l’endroit de la mairie d’Abomey Calavi pour l’obtention des sites en vue de l’exécution des projets dans le domaine de l’eau. Ces recommandations ont été dans l’ensemble mises en œuvre. Certaines sont en cours d’exécution. Après le point de mise en œuvre des recommandations, les OSC et les cadres du ministère ont eu à échanger sur le niveau de la mise en œuvre du budget du ministère au second semestre de l’année 2020. A ce niveau, les échanges ont porté sur le bilan du Programme de pilotage à travers ces diverses actions et bien d’autres activités. Les échanges ont permis aux OSC de connaitre le niveau d’exécution des budgets sectoriels, de s’informer des difficultés rencontrées par les cadres intervenant dans la chaîne des dépenses dans la mise en œuvre du budget et trouver des approches de solution.

Signalons qu’au démarrage de la rencontre, le Secrétaire Exécutif de Social Watch Bénin, Dieudonné HOUINSOU a expliqué que la causerie débat permet de s’informer des difficultés rencontrées par les cadres intervenants dans la chaîne des dépenses dans la mise en œuvre du budget et trouver des approches de solution. IL n’a manqué de remercier l’Union Européenne à travers le RePaSOC pour son appui Technique et financier, également. IL a de remercier les autorités du ministère de l’Eau et des Mines pour avoir autorisé, l’organisation de cette causerie débat.

Le directeur de la programmation et de la prospective a mis l’accent sur l’importance de l’eau dans la vie de l’homme et de la Nation. Selon lui, Il est important pour la population de comprendre la politique du gouvernement dans ce secteur et aussi dans le secteur des mines.  C’est pour cette raison que le ministère est ouvert à la Société Civile et s’efforce de partager avec elle les informations sur la mise en œuvre et l’exécution de budget du secteur de l’eau et recueillir les préoccupations des citoyens. Selon le DPP, la société civile est importante dans le processus d’élaboration de mise en œuvre du budget du ministère de l’eau. IL a par la suite évoqué la note d’analyse budgétaire sensible genre dont la validation est prévue pour la rencontre.

Par rapport à cette note d’analyse budgétaire sensible genre, le draft produit par l’équipe mobilisée par Social Watch/Rifonga avec l’appui du CSE du ministère, a été soumis à l’appréciation des participants qui y ont apporté leur contribution. Ladite note est axée sur la nécessité de corriger les diverses inégalités observées dans la mise en œuvre des divers projets du ministère. Le Chef service suivi évaluation a mis l’accent sur la nécessité pour le ministère de l’Eau et des Mines de disposer d’une stratégie genre qui pourra être déclinée en plan d’action.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici