Ce mardi 08 mars 2021, la Communauté Internationale commémore la journée Internationale de la femme. Le thème choisi par les Nations Unies pour cette célébration est : « Leadership féminin : Pour un futur égalitaire dans le monde de la Covid-19 ». Ce thème est choisi pour célébrer les efforts déployés par les femmes et les filles du monde entier pour former un futur et une relance plus égalitaires suite à la pandémie.

Au Bénin, malgré les programmes portant sur la promotion des femmes, les hommes sont toujours majoritaires dans toutes les instances de décision du pays.

Selon les données de l’INSAE, les femmes représentent plus de 52% de la population béninoise. Cette supériorité numérique des femmes n’est pas du tout ressentie dans les organes de décision de notre pays malgré les discours flatteurs des autorités politiques à leur endroit.

Social Watch Bénin et d’autres organisations de la Société Civile ne cessent de mener le combat de la promotion du leadership politique des femmes et de la promotion de l’équité et du genre.

En ces moments où la pandémie de COVID-19 sévit, il est important pour les autorités de notre pays de prendre des mesures pour corriger les injustices persistantes et la précarisation de la condition féminine pendant la crise sanitaire.

Dans le gouvernement actuel du Président Talon, on ne dénombre que cinq femmes sur les 24 postes ministériels.

La configuration actuelle de l’Assemblée Nationale présente un taux de représentativité de 7,22%, de femmes contre environ 9% pour la septième mandature. Notre pays s’est accommodé d’un faible pourcentage depuis l’avènement de la démocratie. En 30 ans de démocratie, le pourcentage de femmes élues est toujours resté inférieur à 13%. Il oscille entre 6,25 et 12,19%.

La configuration des communes depuis l’avènement de la décentralisation a toujours présenté un faible taux de représentativité de femmes

Sur les 77 maires actuels Bénin issues des élections communales de 2020, on ne dénombre que 4 femmes élues au départ qui sont réduites à 3 à cause des intrigues politiques contre la gente féminine.
Selon un récent rapport de l’ONU, les femmes sont, à l’heure actuelle, encore sous-représentée dans la sphère publique et restent minoritaires dans les postes de prise de décisions. En 2021, seuls 22 pays sont dirigés par des femmes. Les parlements nationaux ne comptent en moyenne que 24,9% de femmes. Toujours selon l’ONU, au rythme actuel, il faudra encore attendre 130 ans pour atteindre une stricte parité dans les postes gouvernementaux. Le thème de la journée met également en avant l’implication des femmes dans la lutte effective contre le virus COVID-19.

Social Watch Bénin saisit l’occasion de la célébration de la Journée Internationale de la femme pour inviter les femmes du Bénin à rester solidaires et unies afin de bien mener le combat pour l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail d’une part et pour celui relatif à la promotion de leadership politique de la femme d’autre part.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici