Unir les circonscriptions pour lutter contre la corruption dans le secteur de la santé et de l’éducation en Afrique de l’ouest, c’est-à-dire la Sierra Leone, le Benin et le Ghana

0
134
  • Contexte et objectif 

Ghana Anti-Corruption Coalition (GACC) et Open Society Initiative for West Africa (OSIWA) ont entrepris un projet pour suivre de près les actes de corruption dans la passation des marchés publics et dans la provision de services dans la santé et l’éducation en Afrique de l’Ouest, particulièrement en Sierra Leone, au Benin et au Ghana. Le projet est intitulé « Unir les circonscriptions pour lutter contre la corruption dans le secteur de la santé et de l’éducation en Afrique de l’ouest, c’est-à-dire la Sierra Leone, le Benin et le Ghana ».

Objectif général

L’objectif général de ce projet est de renforcer les processus d’approvisionnement de l’Afrique de l’Ouest dans le cadre de la prestation des services de santé et d’éducation en resserrant les lacunes en matière de corruption.

Objectifs spécifiques

    1. Identifier et cartographier les acteurs pertinents de la responsabilité civique travaillant sur la chaîne de valeur des marchés publics;
    2. Créer un outil d’évaluation des marchés publics pour évaluer l’efficacité des processus de passation des marchés publics;
    3. Aider à la lutte contre la corruption dans les marchés publics dans la livraison de biens publics.

Apprendre et fournir des commentaires au gouvernement sur l’efficacité et l’efficience de l’approvisionnement et de la prestation des services en santé et en éducation pendant la pandémie du COVID-19.

 

  • Période :

Mai Décembre 2020  à Janvier 2022

 

  • Couverture géographique :

Au niveau national :

Ministère des Enseignements Maternel et Primaire (MEMP), Ministère de la Santé (MS), l’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP), la Direction Nationale de Contrôle des Marchés Publics (DNCMP), le Haut-Commissariat à la Prévention de la Corruption (HCPC), OSC de lutte contre la corruption

Au niveau local :

Communes de Bohicon, Cotonou et Lokossa, les Cellules de Participation Citoyenne (CPC).

 

  • Budget :

16 500 000 FCFA

 

  • Mise en œuvre :

Social Watch Bénin

 

  • Financement :

Ghana Anti-Corruption Coalition (GACC) /OSIWA

 

  • Les activité phares et leurs résultats escomptés : 
    • Elaboration d’un outil de collecte de données sur les bonnes pratiques en matière de gestion des risques de corruption dans les marchés publics au Bénin
    • Organisation d’atelier de partage des résultats
    • Suivi des recommandations

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici