La salle de conférence de l’hôtel « La Princesse » de Bohicon a servi de cadre le vendredi 28 mai 2021 à « l’atelier de suivi-évaluation de la mise en œuvre des engagements pris par les autorités communales lors des séances de reddition de compte dans le secteur de l’eau et de l’assainissement ». Cet atelier s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Volet Gouvernance du Programme OmiDelta / Fonds ANE financé par l’Ambassade des Pays-Bas sous la supervision de la SNV, exécuté par le consortium Social Watch Bénin, PNE-Bénin et ONG-ALCRER.

Les participants à l’atelier ont eu à partager leurs expériences en matière de suivi du service public de l’eau. Le représentant de la mairie de Zakpota a signalé que suite aux interpellations des citoyens, la mairie a procédé à la réparation de deux adductions d’eau villageoises (AEV). Dans la commune de Dogbo, les autorités de la mairie ont été obligées d’acheter un groupe électrogène pour l’alimentation de l’AEV. A Akodewa dans la commune de Grand Popo, les autorités de la mairie ont fait réaliser un forage pour la fourniture de l’eau dans la localité. Pour répondre aux sollicitations de la population, la mairie de Bohicon a procédé à la construction des cabines de toilette.  Dans certaines communes comme Avrankou, il y a eu réduction de prix de cession du mètre cube d’eau potable. La mairie de Houinhi a procédé à la réparation des infrastructures d’approvisionnement d’eau. Les représentants des autres mairies présents à l’atelier ont aussi fait cas des interventions qui ont permis soit de réparer des infrastructures d’eau en panne ou soit de doter les populations des infrastructures d’approvisionnement d’eau, et des toilettes.

Malgré ces améliorations notables, il reste beaucoup d’efforts à faire pour respecter tous les engagements. Il s’agit entre autres du recrutement des prestataires pour les AEV Soneb surtout à sémé-Podji et Covè, le recrutement des prestataires pour les latrines publiques, l’intégration de tous les ouvrages dans le patrimoine de la commune (Sô-Ava, Ouinhi), l’amélioration de la qualité de l’eau (Grand-Popo) et bien d’autres défis.

Cette rencontre a été l’occasion pour Social Watch Bénin et ses partenaires de recycler les participants sur l’application « Communes229-Rubrique Gouvernance Eau ». C’est une application qui permet de remonter les information liées à la gouvernance de l’eau aux autorités. Elle permet aussi de suivre activement tous les points d’eau de chaque commune, pour pérenniser la disponibilité et l’accès à l’eau potable à tous. (Télécharger l’application)

Ont pris part à cet atelier, au total, Vingt-trois (23) participants composés de cadres intervenant dans le secteur de l’eau de l’assainissement, des membres des Association des Consommateurs d’Eau Potable (ACEP), des membres des Cellules de Participation Citoyenne (CPC) des communes : Avrankou, Bohicon, Covè, Dogbo, Grand-Popo, Gorgounou, Ouinhi, Sô-ava, Sémé-Podji, Za-kpota, et des représentants du PNE et de l’ONG Alcrer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici