Le Bénin, un pays viable avec risque modéré de surendettement.

46,14% et 48,73%. Tels sont respectivement les taux d’endettement public enregistrés par le Bénin à fin décembre 2020 et à fin mars 2021. Avec ces taux qui sont en dessous du seuil de 70% retenu pour les pays de la zone UEMOA dans le cadre du pacte de convergence, le Bénin demeure viable avec un risque modéré de surendettement. Il est important de souligner que ces performances le placent dans la meilleure classification après la classification faible.

En effet au 31 mars 2021, l’encours de la dette publique du Bénin se chiffrait à 4 746,79 milliards de FCFA. La dette extérieure et la dette détenue par les créanciers non-résidents représentaient respectivement 60,83% et 82,17% de la dette publique. Cette situation indique une trop forte exposition de la dette publique du Bénin vis-à-vis de l’étranger à l’instar de la situation des autres pays de l’UEMOA.

De façon plus détaillée et précise, les statistiques de la Caisse Autonome d’Amortissement (CAA) indiquaient à fin mars 2021 que :

  • la dette extérieure du Bénin est dominée par la dette multilatérale hautement concessionnelle (soit 52,06% de la dette extérieure) ;
  • la dette extérieure est dominée par l’Euro (à hauteur de 62,14%), ce qui indique une faible exposition au risque de change en raison de la parité fixe du Francs CFA avec l’Euro ; La dette publique est dominée par le Franc CFA (39,17%) ;
  • la dette intérieure du Bénin est dominée par les titres publics (82,97%) ;
  • les indicateurs de viabilité de la dette publique du Bénin se situent sur une tendance soutenable.

 

Pour sa gestion de la dette publique, le Bénin a reçu plusieurs distinctions parmi lesquelles peuvent être citées :

  • Prix Global Markets de 2019 du ‘’meilleur gestionnaire de la dette publique en Afrique sub-saharienne’’ reçu pour sa bonne gestion de la dette publique, respectueuse des standards internationaux en la matière au cours des Assemblées Annuelles de la Banque Mondiale et du FMI ;
  • 1ere place au classement des 76 pays éligibles aux financements de l’Agence Internationale de Développement (IDA) en matière de transparence des données de la dette pour deux années consécutives (2020 & 2021) selon la plateforme de suivi de la transparence en matière de gestion de la dette de la Banque mondiale.

Il faut souligner que l’évaluation de la transparence de la gestion de la dette publique, actualisée sur une base annuelle couvre trois grandes dimensions déclinées en 9 indicateurs et que pour l’évaluation de 2021, le Bénin a totalisé la note maximale sur 8 des 9 indicateurs, soit une amélioration en comparaison avec la notation de 2020 (le Bénin avait totalisé la note maximale sur 7 des 9 indicateurs).

 

Télécharger le Policy Brief

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici