Reddition de comptes dans le secteur de l’Eau et de l’Assainissement : Le consortium PNE-Social Watch-Alcrer appuie une séance d’Audience publique à Zogbodomey

0
263

Le conseil communal de ZOGBODOME a organisé le 21 décembre 2020, une séance de reddition à sa population dans le secteur de l’eau et de l’assainissement. Cet exercice   de redevabilité salué par plus d’un, a reçu le soutien technique et financier du Consortium Social Watch-Benin- Alcrer-PNE Bénin.  C’est dans le cadre du volet gouvernance du Programme OmiDelta que cette activité a été appuyée par le consortium. Ceci grâce au financement de l’Ambassade des Pays-Bas à travers la SNV.

 

L’audience publique a pour thème « Eau, hygiène et assainissement ». En développant ce thème, le maire de la commune de Zogbodomey a fait cas des réalisations de la commune dans le secteur de l’eau et des difficultés rencontrées dans la réalisation et la gestion des ouvrages d’Eau. Il a également abordé les réalisations de la commune   dans le secteur de l’hygiène et de l’assainissement sans oublier les difficultés et les approches de solution

L’une des raisons qui justifient le choix de ce thème est qu’il rejoint parfaitement l’Objectif de Développement Durable N°6 qui est « Eau propre et assainissement » et vise entre autres à créer un changement de comportement aux communautés afin de leur faire adopter les bonnes pratiques en la matière.

 Depuis 2015, qu’ils ont été mis en place, les Objectifs de Développement Durable et l’Agenda 2030 constituent une priorité absolue pour l’humanité et chaque communauté devrait travailler à leur atteinte.  c’est pourquoi , la mairie de Zogbodome, a choisi de jouer sa partition en vue de permettre à  c de vivre dans un cadre sain et de consommer une eau propre.

Selon le maire de Zogbodomey, David Zinsou TOWEDJE, la commune de Zogbodomey compte 124 ouvrages simples et 14 adductions d’Eaux Villageoises .Mais ces ouvrages rapportent moins de deux millions par an à cause de certaines raisons, à savoir la remise en cause de façon récurrente des délégations choisies par les populations elles-mêmes, le refus d’achat de l’eau par la population dans beaucoup de localités, la mauvaise gestion de certains délégataires et de certains comités de gestion, le refus d’affermage de certaines AEV par la population, et le non paiement des redevances par les délégataires.

Dans le domaine de l’hygiène de l’assainissement, la mairie a pu grâce à l’appui de ses partenaires procéder à la   formation des communautés sur le lavage des mains ; sensibiliser sur l’utilisation d’Aquatab. La mairie a aussi sensibilisé la population sur l’utilisation de la cendre de charbon pour désodoriser les latrines

On peut également noter la construction de deux modules de 04 latrines au CEG de Hlanhonnou et la construction de trois modules de 04 latrines au CEG de Zoukou.

A ces latrines, il faut ajouter la réalisation de deux incinérateurs de type MONFORT sur financement du Programme de Promotion de l’Hygiène et de l’Assainissement 2018 dans les centres de Zoungbo-Bogon et Koussoukpa.

 

Dans la mise en œuvre des activités susmentionnées, les difficultés suivantes ont été notées. Il s’agit des difficultés liées au maintien de l’état FDAL (Fin de la Défécation à l’Air Libre) ; du manque de suivi et d’accompagnement de la part des divers acteurs ; et la non appréhension du danger que constitue la défécation à l’air libre (DAL) par certains élus locaux.

Signalons pour finir que le maire de Zogbodomey a remercié le consortium Social Watch-PNE-AlCRER pour avoir appuyer l’organisation de la séance de reddition de compte

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici