Du 07 au 14 juin 2021, une délégation de la Coalition Anticorruption du Ghana (Ghana Anti-Corruption Coalition – GACC) a effectué une mission de travail au Bénin dans le cadre de son partenariat avec le réseau Social Watch Bénin. Deux objectifs principaux étaient assignés à la mission de la délégation du GACC au Bénin. Il s’agit d’une part de tenir une séance d’appropriation avec Social Watch Bénin sur deux projets, et d’autre part de tenir des séances d’information avec les ministères et institutions cibles à impliquer dans la mise en œuvre desdits projets.

Le mardi 8 juin 2021, Social Watch Bénin a accueilli dans ses locaux la délégation de la Coalition Anti-corruption du Ghana. La délégation est composée de trois personnes à savoir : Mme Beauty E. NARTEH (Secrétaire Exécutive), M. Bright SOWU (Chargé des Programmes) et M. Godfred AMOAKO (Chargé des Finances).

Apres les échanges de civilité entre le Secrétaire Exécutif par intérim de Social Watch Bénin, Jean Pierre DEGUE et la délégation ghanéenne, le Chargé des Programmes du GACC, Monsieur Bright SOWU a évoqué le contexte d’élaboration du projet ” Lutte contre la corruption dans le secteur de la santé et de l’éducation en Afrique de l’Ouest (Sierra Leone, Bénin, Ghana) “.  Il a par la suite mis en évidence les raisons du choix de Social Watch Bénin pour la mise en œuvre dudit projet au Bénin. En effet, Brice SOWU a signalé que la mission effectuée par le GACC en 2020 au Bénin et les différentes rencontres tenues avec certaines organisations de la société civile de promotion de la bonne gouvernance et les ministères a permis de se rendre compte que Social Watch Bénin est la structure indiquée pour être leur partenaire de mise en œuvre du projet au Bénin. IL a profité de l’occasion pour signaler que les partenaires de mis en œuvre du projet au Ghana et à la Sierra Léone sont respectivement PADA et SEND Sierra Leone. Le chargé de Programme de GACC n’a pas manqué de rappeler l’objectif de la mission de la délégation du GACC au Bénin : obtenir l’adhésion des parties prenantes. Il faut signaler qu’au Bénin, le projet portera uniquement sur le sous-secteur des enseignements maternel et primaire contrairement aux deux autres pays où le secteur de l’éducation est géré par un seul ministère.

Le mercredi 9 juin 2021, le Chargé des Programmes du GACC a présenté le second projet qui fera aussi objet de partenariat entre le GACC et Social Watch Bénin ; il s’agit du projet « Suivi des recommandations des audits dans les secteurs de l’éducation et de la santé en Afrique de l’Ouest (Sierra Leone, Bénin et Ghana) ». Ce projet couvre la période d’Octobre 2020 à Octobre 2022 et est financé par OSIWA. Globalement, il vise à renforcer la mise en œuvre des recommandations issues des rapports d’audits des Cours des Comptes des trois pays.

La Cour des Comptes du Bénin étant nouvellement créée et encore en installation, Il lui faut encore du temps pour conduire des audits et élaborer des rapports avant que les recommandations ne fassent objet de suivi de la part de Social Watch Bénin. Il a été décidé que Social Watch prenne contact avec la Présidente de la Cour des Comptes pour voir dans quelle mesure collaborer avec l’Institution qu’elle dirige pour la mise en œuvre du projet. Il a été proposé d’adopter une approche flexible au Bénin dans la conduite de ce projet avec un accent sur le plaidoyer pour l’ouverture de la Cour des Comptes.

Séance de travail avec les autorités du MEMP

Dans l’après-midi du mercredi 9 juin 2021, la Présidente du Conseil d’Administration de Social Watch Bénin, Blanche SONON et la délégation du GACC se sont rendues au Ministère des Enseignements Maternel et Primaire (MEMP) à Porto – Novo. C’est le directeur de Cabinet du Ministre, Monsieur Dèwanou AVODAGBE qui au nom du Ministre empêché, a ouvert les travaux de la séance de travail avec les autorités dudit ministère.

Vue d’ensemble des participants après la séance avec les autorités du MEMP

Après la présentation des deux projets aux cadres techniques du MEMP par le Chargé des Programmes du GACC, des échanges fructueux se sont suivis et ont permis de mieux faire approprier les projets aux cadres techniques du MEMP. Les échanges ont porté entre autres sur les raisons qui ont motivé le choix du domaine des marchés publics et l’exploitation sui sera faite des résultats des deux projets. Au finish, La délégation de Social Watch Bénin et du GACC, sous la demande du Directeur de Cabinet a présenté les attentes de Social Watch Bénin. Il s’agit de l’adhésion et l’ouverture du MEMP pour la mise en œuvre des activités du projet.

 

Séance d’échanges avec les autorités du Ministère de la Santé

Vue de la délégation du GACC et Social Watch Bénin en pleine séance d’échange avec le SGA du Ministère de la Santé et son collaborateur

Le jeudi 10 juin 2021, la délégation de Social Watch Bénin et du GACC a été reçue par les autorités du Ministère de la Santé (MS). Monsieur Richard GANDAHO, Secrétaire Général Adjoint (SGA) du Ministère, représentant le Ministre empêché a procédé à l’ouverture de la séance de travail.  Après la présentation des deux projets par le Chargé des Programmes du GAAC, le SGA du Ministère a fait quelques commentaires avant de poser les préoccupations de son Ministère concernant le projet. Pour Monsieur GANDAHO, les domaines d’intervention des deux projets présentés par le GACC sont capitaux. En effet, la bonne gouvernance défendue par le gouvernement du Nouveau Départ au Bénin passe par l’efficience des dépenses publiques et vu que les marchés publics occupent une grande part des dépenses publics, c’est sur ces derniers qu’il faut agir pour l’atteinte de l’efficience escompté. Aussi, il importe de voir comment chaque organe contribue à l’atteinte de cette efficience des dépenses publiques à travers les marchés publics. Il n’a pas manqué de signaler à la délégation du GACC que le cadre législatif des marchés publics a beaucoup évolué au Bénin aux fins de limiter sensiblement la corruption.

Abordant l’impact de la pandémie du Covid-19 sur les activités du Ministère de la Santé, Monsieur GANDAHO a fait savoir à la délégation du GACC, qu’avec la pandémie, des innovations sont apportées par le Gouvernement pour les urgences. Au nombre de celle-ci, il y a l’utilisation de la plateforme Wang-bo du Système des Nations Unies (SNU) pour faire les achats. Parlant des dispositifs de contrôle, le SGA du Ministère de la Santé a mis en évidence le renforcement du dispositif de contrôle interne connu par les ministères sectoriels depuis 2018.

 

Séance d’échanges avec les autorités de l’ANLC et de l’ARMP

Vue d’ensemble des participants après la séance d’échange à l’ANLC

Le personnel de transition de l’Autorité Nationale de Lutte Contre la Corruption (ANLC), actuel Haut-Commissariat à la Prévention de la Corruption (HCPC) a reçu la délégation de Social Watch Bénin et du GACC

Après l’ANLC, la délégation s’est rendue à l’Autorité de régulation des Marchés Publiques (ARMP).

Vue d’ensemble des participants après la séance d’échange à l’ARMP

Pour le Président de l’ARMP, Monsieur Séraphin AGBAHOUNGBATA, la mission que s’est donnée Social Watch Bénin et le GACC est noble. Selon lui, la corruption constitue l’un des freins majeurs à l’éradication de la pauvreté en Afrique. Aussi, la lutte contre ce fléau n’est pas une mince affaire et pour cela, il ne peut que féliciter Social Watch Bénin et le GACC.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici