Social Watch Bénin appelle à la prise du décret portant mise en œuvre du Plan National Intégré de lutte contre la drogue et la criminalité organisée

Depuis quelques années, l’Afrique de l’Ouest fait l’objet d’une augmentation alarmante des activités liées aux trafics illicites de drogue. Cet état de chose déstabilise l’Etat de droit et sape les efforts de développement car ce phénomène a des conséquences sur la gouvernance, la démocratie et la santé des populations. Le Bénin n’échappe pas à cette réalité, considéré il y a quelques années comme pays de transit des drogues, le Bénin est devenu de nos jours non seulement un pays de transit mais aussi de production et de consommation 26. Ainsi, le Bénin avec sa situation géographique est devenu un pôle d’attraction  des trafiquants  des drogues et précurseurs, à ce phénomène s’ajoute le fléau des faux médicaments. Cette situation s’explique par la faiblesse de la capacité d’intervention des structures de détection, de répression, de traitement, d’application des lois, la porosité des frontières et la concentration des structures d’imports et d’exports.

L’ascendance de l’usage des drogues surtout le tramadol, l’alcool et le cannabis constitue un défi majeur pour le pays. Selon les enquêtes, 45% des consommateurs sont des jeunes dont la tranche d’âge varie entre 16 et 24 ans. Le phénomène de chicha (naguilé) dans les bar/restaurants sans crainte constitue un nid de consommation de la drogue pour les jeunes. Ces derniers s’adonnent à la consommation de la drogue pour de multiples raisons et parmi ces raisons on peut noter la curiosité, l’ennui, les problèmes familiaux, la disponibilité des produits psychoactives, la recherche de sensation, le plaisir, la misère et le chômage.

Face à cette situation alarmante et préoccupé par les conséquences néfastes de ce phénomène sur la démocratie et l’état sanitaire de la population, Social Watch Bénin en sa qualité de membre du réseau ouest africain en matière des politiques de drogues organise depuis 2015 avec le soutien Technique et Financier de International Drug Policy Consortium (IDPC), West Africa Civil Society Initiative (WACSI), West Africa Commission on Drugs (WACD) des actions de sensibilisation, de plaidoyer et de renforcement de la campagne « Soutenez. Ne punissez pas» pour attirer l’attention de la population en générale sur les méfaits de la consommation de la drogue sur la santé et appeler aux réformes dans les politiques de drogues au Bénin.

La campagne « Soutenez. Ne punissez pas » est organisée, tous les 26 Juin, journée Internationale contre l’Abus de Drogues et le Trafic Illicite. Cette journée d’action a été initiée pour inciter à des réflexions sur la manière dont les politiques des drogues sont menées dans le monde et appeler à la redéfinition des politiques de drogue.

Pour le compte de l’année 2019, afin de renforcer les réformes entreprises par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la drogue, Social Watch Bénin appelle le gouvernement à la prise de « décret portant mise en œuvre du plan national intégré de lutte contre la drogue et la criminalité organisée validé en mars 2019 ». Cette action du gouvernement contribuera à l’exécution d’une politique des drogues qui prend en compte la santé et les droits humains dans la lutte contre la drogue et permettra de mettre en phase le gouvernement avec les nations unies qui pour célébrer le 26 juin 2019 a proposé comme thème « Santé pour la justice, justice pour la santé ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici